header

Santé et Journée Mondiale de la Femme / Tanger : 10 et 11 mars 2017

Des médecins de différentes spécialisés débâtent des maladies les plus fréquentes chez la femme au Maroc
 
Dr Anwar CHERKAOUI
L’ostéoporose, vieillissement cutané, douleur chez la femme, apports nutritionnels pendant la grossesse, Retard de croissance intra utérin, anémie pendant la grossesse, les troubles addictifs, la dépression en post accouchement, l’anorexie mentale chez l'adolescente, les Troubles  de libido chez la femme, l’ Endométriose, les fibromes, l’ Hypertension artérielle et grossesse, le prurit vulvaire, les pathologies de la thyroïde et fertilité et le diabète gestationnel ( qui apparait pendant la grossesse d’une femme) sont quelques-unes des thématiques qui vont être débattues par des médecins experts reconnus mondialement, lors des journées dédiées à la sante de la femme, les 10 et 11 mars à Tanger, à l’occasion de la Journée Mondiale de La femme. Cette Initiative est le fruit d’une fructueuse collaboration ente l’Association Marocaine des Echographistes et l’Agence Beyond.
 
osteoporose 28022017L'ostéoporose est une affection du squelette. Les signes caractéristiques sont une réduction de la masse osseuse et des modifications de la structure de l'os, qui devient poreux. Pour cette raison, les os s'affaiblissent et se fracturent plus facilement. L’ostéoporose est 2 à 3 fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme, en raison de la ménopause. En France, on estime qu’entre 2,5 et 3,5 millions de femmes souffrent d’une ostéoporose post-ménopausique. Mais les hommes ne sont pas pour autant épargnés. L’ostéoporose masculine liée à l’âge est moins fréquente, plus tardive que chez la femme, mais elle n'est pas sans conséquence, puisqu’un quart des fractures dues à une fragilité osseuse surviennent chez l’homme. Les fractures liées à l’ostéoporose sont le plus fréquemment :     des fractures vertébrales (50 000 à 75 000 chaque année), des fractures du col du fémur (50 000 chaque année) et des fractures du poignet (35 000 chaque année).
 
vieillissement cutane 28022017Le vieillissement cutané est un phénomène universel et inéluctable qui dépend du capital génétique et du mode de vie de chaque individu. 5 causes du vieillissement prématuré chez la femme, la mauvaise alimentation, la mauvaise gestion du stress, la faible consommation d’antioxydants, une trop forte exposition au soleil et le manque de calcium.
 
douleur chez la femme 28022017Les femmes sont-elles plus sensibles à la douleur ? Une étude récente vient de confirmer que les femmes sont plus sensibles à certains types de douleur. Des chercheurs ont en effet montré que le nombre de récepteurs de la peau du visage est deux fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes (34 récepteurs par cm2 contre 17 en moyenne chez les hommes). Cette découverte semble indiquer que le seuil de sensibilité à la douleur est plus bas chez les femmes ce qui impliquerait une attention accrue dans la prise en charge des douleurs postopératoires. La différence de sensibilité à la douleur entre hommes et femmes pourrait justifier la mise en place de protocoles différents, soit au moment de l’acte chirurgical, soit après l’opération, pour soulager les douleurs ressenties.
 
Apports nutritionnels pendant la grossesseApports nutritionnels pendant la grossesse. Pendant la grossesse, l'alimentation est primordiale : les besoins sont accrus et il est indispensable d'éviter les carences. Le point sur les bonnes pratiques alimentaires pour aider bébé à se construire…Le choix des aliments pendant la grossesse est essentiel. Les besoins de la mère sont variés, à la fois pour un bon déroulement de la grossesse et un développement sans problème de bébé. La devise qui doit vous accompagner pendant la grossesse est : ne pas manger pour deux mais manger deux fois mieux ! Manger 3 repas égaux par jour, des besoins en énergie plus importants , les apports en protéines, privilégier les sucres lents, les acides gras essentiels indispensables au fœtus, le calcium protège des crises d'éclampsie, des suppléments en vitamines B9 et D et de gros besoins en fer pendant la grossesse.
 
Retard de croissance intra uterinRetard de croissance intra utérin. Lorsqu'un fœtus a une taille insuffisante pour son âge gestationnel, on parle de retard de croissance intra-utérin (RCIU) ou hypotrophie fœtale. Très souvent à l’origine de la prématurité sévère, le retard de croissance intra-utérin, le RCIU, est une pathologie complexe qui concerne plus de 80 000 grossesses par an en France.
 
 
Anemie pendant la grossesseAnémie pendant la grossesse : le fer, on en manque toutes ou presque ! Si une anémie due à une carence en fer peut se développer dès le début de la grossesse, elle  survient généralement aux alentours de la vingtième semaine de grossesse. En effet, au deuxième trimestre de grossesse, les besoins en fer de la future maman augmentent beaucoup (de 20 à 50 mgr par jour), car son bébé puise dans ses réserves de fer pour se développer. De plus, le volume sanguin maternel augmente, donc il faut plus de fer pour fabriquer les globules rouges. D’où un risque de carence plus élevé. Si l’on a du mal aujourd’hui à évaluer l’impact exact d’une carence en fer sur la grossesse, certains soupçonnent qu’elle pourrait favoriser les accouchements prématurés ou encore ralentir la prise de poids in utero de bébé. Mieux vaut donc prévenir que guérir !
 
L'incompatibilité fœto-maternelle résulte d'une différence entre les antigènes des éléments figurés du sang d'une mère et de son fœtus susceptible d'entraîner la formation d'anticorps chez la mère. Lorsque ces anticorps existent, ils passent la barrière placentaire, et détruisent les éléments figurés reconnus, érythrocytes, plaquettes ou leucocytes. Il est clair que certains examens (typage des plaquettes ou des leucocytes, recherche et dosage des anticorps), ou certaines interventions (ponction de cordon, exsanguino-transfusion) ne peuvent être pratiqués que dans quelques laboratoires ou des établissements spécialisés. S'il s'agit des érythrocytes, c'est la maladie hémolytique du nouveau-né due aux différences de groupes sanguins érythroctaires, qui peut être grave, entraînant une anémie plus ou moins sévère, in utéro ou à la naissance.
 
S'il s'agit des plaquettes, c'est la thrombopénie néonatale par incompatibilité fœto-maternelle due aux différences dans les divers systèmes HPA (Human Platelet Antigen). La plus fréquente (85 % des incompatibilités), et la plus grave de ces incompatibilités (5 à 10 % d'hémorragies intra-craniennes) est liée à l'antigène HPA-1a (ex PlA1), suivie en fréquence (10 %) par l'incompatibilité HPA-5b. Cette thrombopénie, si elle est importante, à savoir si la numération plaquettaire est inférieure à 20 Giga/l, peut entraîner des hémorragies cérébrales soit déjà in utéro, soit à la naissance.
 
les troubles addictifsLes troubles addictifs regroupent : alcoolisme, toxicomanies, tabagisme et addictions comportementales (ex : jeu, internet). Les substances psychoactives à risque de dépendance (alcool, tabac, drogues, etc.), agissent sur le circuit de récompense du cerveau. Ce circuit est impliqué dans le plaisir lié à des comportements, notamment de nutrition et de reproduction de l’espèce. Les substances psychoactives sollicitent anormalement ce circuit naturel et entraînent la possibilité de son déséquilibre permanent. Plus on consomme un produit à des doses toxiques, plus on en subit les conséquences. À l’inverse, moins on consomme un produit, ou si on le consomme à des doses non toxiques, moins on en subit les conséquences.
 
depression post partumDépression post partum . La période du post-partum s'étend de la fin de l'accouchement jusqu'au retour de couches, c’est-à-dire les premières règles après la grossesse. C'est une période de nouveaux bouleversements à la fois psychiques et familiaux (période clef pour la mise en place de la relation mère-enfant, de la découverte du nouveau-né, de mutations familiales), mais aussi physique avec la perte brutale des repères physiologiques et anatomiques liés à la grossesse. Le post-partum est donc une période à risque de difficultés, parfois de complications, liées aux bouleversements de tous les repères d'une femme en particulier lorsqu'il s'agit d'un premier enfant, et qui mérite pour ces raisons un suivi et une attention particulière.
 
La dépression du post-partum (DPP) fait partie du spectre des troubles dépressifs pouvant faire suite à une grossesse. Il est important de la dépister dès que possible étant donné les conséquences négatives non négligeables potentielles pour la mère, l'enfant et l'entourage. Dans certains cas, la DPP peut évoluer en psychose du post-partum, qui est une urgence psychiatrique.
 
anorexie mentalL’anorexie mentale constitue la 3ème condition médicale chronique la plus fréquente à l’adolescence. Plus de 75% des personnes anorexiques développeraient ce trouble avant l’âge adulte. La recherche menée auprès de jeunes adolescentes anorexiques accuse un retard sur celle menée chez les adultes. Il y a peu de connaissance à ce jour pour comprendre les facteurs qui influencent le pronostic de ce trouble chez les jeunes patientes. L'anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire qui touche 1 à 2 % des femmes. Cette pathologie concerne essentiellement les filles de 12 à 20 ans, mais peut apparaître dès l'âge de 9 ou 10 ans. Les garçons sont moins touchés (9 anorexiques sur 10 sont des filles).
 
L'anorexie est un trouble du comportement qui se traduit par une obsession de la perte de poids entraînant de fortes restrictions alimentaires. Souvent, ces restrictions s'accompagnent d'activités physiques ou intellectuelles intenses, toujours par peur de grossir. Le désir de minceur peut entraîner d'autres comportements : crises de boulimie, usage de laxatifs et de diurétiques, vomissements… D'autres troubles, d'ordre psychologique, peuvent survenir : anxiété, dépression, repli sur soi, dépendances aux drogues ou à l'alcool et même des tendances suicidaires.
 
Trouble de libido chez la femme01Trouble de libido chez la femme . Principales formes de dysfonction sexuelle chez la femme. Baisse du désir. Autant chez l'homme que chez la femme, le désir sexuel fluctue au cours de la vie. C'est tout à fait normal puisqu’il est un phénomène hautement complexe. Une baisse prolongée du désir sexuel peut avoir une incidence sur la psyché et l'estime de soi, et mettre les relations conjugales à rude épreuve. L’intensité du désir dépend grandement de la qualité de la relation de couple, de la santé physique, de la disposition d'esprit ou encore des événements qui jalonnent la vie (une grossesse, un deuil, etc.).    
 
Difficulté ou incapacité à atteindre l’orgasme. Pendant l'orgasme, les muscles des organes sexuels entrent dans une série de contractions spasmodiques intenses et rapprochées. Bien qu'elles aient un désir sexuel normal et qu'elles aient un plaisir satisfaisant à la stimulation sexuelle, certaines femmes atteignent difficilement l'orgasme ou n'y parviennent pas. D’autres souhaitent ardemment atteindre l'orgasme simultané avec leur partenaire. Or, en réalité, rares sont les couples qui l'expérimentent, contrairement à ce que peuvent laisser espérer les scènes ou les films à caractère érotique.   Douleurs coïtales. Certaines femmes ressentent des douleurs durant le coït (pénétration) ou après celui-ci, que ce soit au vagin, au clitoris ou aux lèvres. Le terme « dyspareunie » est utilisé pour décrire ces douleurs. Les experts tendent à ne pas considérer les douleurs coïtales comme une dysfonction sexuelle en soi, mais plutôt comme un problème de douleurs chroniques qui, puisqu’il touche les organes génitaux, peut avoir un impact sur la vie sexuelle. Il arrive également que les muscles du vagin se contractent en un spasme douloureux au moment de la pénétration, une réaction appelée vaginisme.
 
endometriose001L'endométriose est caractérisée par une présence de fragments d'endomètre anormale. En général, quand l'ovule n'est pas fécondé, l'endomètre est éliminé pendant les règles et renouvelé par la suite, mais quand ce tissu poursuit son développement hors de l'utérus, il ne peut alors pas être évacué. Les localisations les plus fréquente de l'endométriose sont les ovaires avec le formation de kystes, les trompes, le péritoine, les zones situées entre la vessie, l'utérus et le vagin et celles situées entre le vagin et le rectum.
 
Classification des fibromes ou tumeurs bénignes de l’utérus,  On classe les fibromes par leur localisation par rapport à l'utérus; pour cela on regarde la position du plus grand diamètre de la boule formée par le fibrome par rapport à la couche musculaire de l'utérus (myomètre).
 
On distingue ainsi : Les SOUS-SEREUX ou PEDICULÉS : ils font saillie du coté extérieur de la cavité utérine, lLes INTRAMURAUX : ils sont contenus dans la couche myomètre de l'utérus; ils ne pendent donc ni à l'intérieur ni à l'extérieur de l'utérus et les SOUS-MUQUEUX : ils font saillie à l'intérieur de la cavité utérine. Cette classification a pour seul intérêt de définir des traitements adaptés à la localisation des fibromes pour être le plus conservateur possible.
 
Hypertension arterielle et grossesseHypertension artérielle et grossesse. 10 % des femmes enceintes présentent au cours de la grossesse des chiffres tensionnels supérieurs à 14/9. La moitié d'entre-elles sont atteintes d'HTA essentielle, l'autre moitié d'une toxémie gravidique càd d'une HTA d'origine placentaire. Toutes doivent bénéficier d'un étroite surveillance. Une HTA essentielle peut évoluer vers une toxémie gravidique.
 
Le prurit vulvaire se définit par des démangeaisons au niveau de la vulve et de l'ensemble des organes génitaux externes de la femme. La patiente ressent un besoin irrésistible de se gratter qui perturbe fortement ses nuits. Le prurit vulvaire peut être causé par une maladie (eczéma, herpès, mycoses), une allergie, un savon, un détergent ou un médicament. Un prélèvement mycobactériologique permettra d'identifier la cause responsable et d'adopter le traitement approprié.
 
ThyroideThyroide et fertilité; Quand une femme ne parvient pas à être enceinte, il faut penser à regarder le fonctionnement de sa glande thyroïde et de celle de son mari. Un réflexe que n’ont pas encore tous les médecins. Ce qu’il faut connaître pour aller plus loin. Les hormones thyroïdiennes interagissent avec vos hormones de la reproduction (les estrogènes et la progestérone) pour préserver la fonction normale des ovaires et la maturation de l’œuf (ovocyte).Si votre thyroïde libère trop (hyperthyroïdie) ou trop peu (hypothyroïdie) d’hormones thyroïdiennes, cela peut fausser l’équilibre des hormones de la reproduction avec des problèmes de fertilité liés à la thyroïde tels que des troubles de l’ovulation, des règles irrégulières et des difficultés à être enceinte ou à mener à terme une grossesse. Même si vos menstrues sont régulières, vous n’ovulez peut-être pas. Etant donné que les maladies de la thyroïde sont des troubles endocriniens fréquents chez les femmes en âge de procréer, la première chose à faire, en cas de difficultés à être enceinte, est de faire un bilan thyroïdien, surtout si vous avez des antécédents familiaux de maladie thyroïdienne.
 
diabete gestationnelLe diabète gestationnel. Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît au cours de la grossesse. Sa prévalence, de l'ordre de 5 à 6%, a tendance à augmenter ces dernières années. Source de complications pour la futur maman comme pour le futur bébé, il doit être étroitement surveillé. Le nombre des femmes touchées par ce diabète augmente un peu partout dans le monde. On considère que 5% à 6% des femmes enceintes sont concernées. Les femmes âgées de plus de 35-40 ans sont plus exposées au diabète gestationnel.

Mots-clés: Journée mondiale, AMECHO, Journée Mondiale de la Femme, Maladies les plus fréquentes chez la femme


Suivez-nous sur Facebook

Nos partenaires

Sante21.ma

La Santé au 21ème sciecle

L'actualité médicale et pharmaceutique au maroc.