header

Concurrence arabe à l’industrie pharmaceutique marocaine

Les Égyptiens investissent dans
le médicament générique au Maroc
 
Le groupe Egyptien Chemipharma vient d’emboiter le pas au saoudien SPIMACO, en matière d’investissement dans la fabrication des médicaments au Maroc. En effet, en 2017, le groupe saoudien avait inauguré une gigantesque usine de fabrication de médicaments à Berrechid, avec un investissement de plus de 400 millions de DH.
 
En ce début de 2018, un nouveau acteur arabe de l’industrie pharmaceutique, cette fois-ci Égyptien, a donné le coup d’envoi pour la fabrication pharmaceutique dans sa nouvelle usine à Bouskoura, dont la construction à pris plus de 3 ans. Le groupe Égyptien, fondé en 1972, a pour aspiration de mieux pénétrer le marché médical marocain, à travers sa filiale marocaine Kemipharm.
 
L’Egyptien Chemipharma et le marocain Kemipharm, veulent se spécialiser dans la fabrication du médicament générique, qui sera à la portée des bourses marocaines et qui n’est pas beaucoup prescrits par les médecins marocains, en comparaison avec des pays très développés comme les États-Unis ou l’Allemagne.
 
Par ailleurs, le groupe Égyptien a pour projet de faire du Maroc une plateforme pour fournir les médicaments génériques aux autres pays Africains, notamment, sub-sahariens.

Dr A.C. 

Mots-clés: Industrie pharmaceutique, Médicament générique


Suivez-nous sur Facebook

Nos partenaires

Sante21.ma

La Santé au 21ème sciecle

L'actualité médicale et pharmaceutique au maroc.