header

Plaidoyer à Marrakech pour la prévention et la consultation précoce face au processus évolutif des maladies rhumatismales

Le président de la Société Marocaine de Rhumatologie (SMR), Pr. Abdellah El Maghraoui, a plaidé, samedi à Marrakech, pour une consultation précoce face au processus évolutif des maladies rhumatismales.

Dans une déclaration à la MAP à l’occasion de la 28ème édition du Congrès national de rhumatologie organisée par la SMR en coopération avec la Ligue Tunisienne Antirhumatismale (LITAR), du 03 au 06 mai, M. El Maghraoui qui est, également, professeur de rhumatologie à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, a souligné qu’une consultation rapide et précoce auprès du rhumatologue en cas de douleurs articulaire et de gonflement articulaire permet de faciliter la guérison des patients très facilement.

Dans ce cadre, il a fait savoir que la présence de cette maladie à un stade plus tardif, complique la prise en charge du patient, notant que l’hygiène de vie, une bonne alimentation équilibrée et la pratique du sport de façon régulière et modérée permettent de prévenir et d’éviter la maladie rhumatismale qui peut être très handicapante.

Et de relever que ce congrès constitue une occasion pour partager les expériences entre les différents pays du Maghreb, de diffuser les informations et les actualités relatifs au traitement et le diagnostic des maladies rhumatismales, ainsi que de sensibiliser la population pour la prévention contre ces maladies.

Cette édition, couplée à la Rencontre maroco-tunisienne de rhumatologie, a, pour objectif de présenter l’état d’avancement du programme scientifique marocain "Registre National pour l’évaluation des nouveaux traitements biologiques contre les maladies rhumatismales".

IMG 20180507 WA0005

Ce Registre qui va s'étaler sur trois 3 ans (2019-2020 et 2021), vise à évaluer les différentes facettes des nouvelles familles des traitements biologiques auprès des malades marocains (efficacité, effets secondaires, durée de traitement), servir d’instrument pour l’assurance qualité en matière de parcours de soins, constituer un outil de travail pour la recherche clinique et épidémiologique et à permettre une évaluation des structures de soins en termes de coût de santé publique.

Cet événement a, en outre, pour but de présenter les résultats des travaux scientifiques maghrébins récents sur les maladies rhumatismales, un nouveau livre sous forme d’un guide pédagogique "Les spondyalarthrites", ainsi que le lancement de la section "Education thérapeutique des malades atteints de rhumatisme".

Le livre sur les spondylarthrites, qui sont une multitude de maladies inflammatoires touchant essentiellement les personnes jeunes en pleine activité, personnelle et professionnelle, est le fruit du travail d’un collège de 21 rhumatologues enseignants marocains en rhumatologie et comprend 200 pages répartis sur 16 chapitres.

Cette édition maghrébine de formation médicale continue en rhumatologie a réuni environ 500 médecins rhumatologues, dont 350 marocains et une centaine de médecins rhumatologues tunisiens, outre des spécialistes et experts étrangers.

Mots-clés: SMR, Maladies rhumatismales, Congrès de rhumatologie


Suivez-nous sur Facebook

Nos partenaires

Sante21.ma

La Santé au 21ème sciecle

L'actualité médicale et pharmaceutique au maroc.