header

Stopper la progression du cancer agressif du poumon

Une nouvelle thérapie ciblée arrête pendant plus de deux ans la progression d'une forme agressive du cancer du poumon, soit près de trois fois plus longtemps que le traitement de référence actuel, selon les résultats d'un essai clinique.
 
l'alectinib, a ainsi bloqué 15 mois de plus la prolifération de ce cancer pulmonaire non à petites cellules (CPNPC) avec la mutation génétique ALK, que le Xalkori (crizotinib) du concurrent américain Pfizer, montrent les données de cette étude menée avec 303 patients.
 
«Personne n'aurait imaginé possible de retarder aussi longtemps la progression d'un cancer avancé du poumon puisque pour la plupart des thérapies ciblées pour les tumeurs pulmonaires on obtient un arrêt de la progression de la tumeur autour de douze mois», a expliqué la Dre Alice Shaw, directrice du service de cancérologie thoracique au Massachusetts General Hospital à Boston.
 
Elle a mené cet essai clinique de phase 3 dont elle a présenté les résultats à la conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), le plus grand colloque mondial sur le cancer qui se tient à Chicago.

Mots-clés: Maladies cancéreuses, Contre le cancer, Cancérologie, Cancer du poumon


Suivez-nous sur Facebook

Nos partenaires

Sante21.ma

La Santé au 21ème sciecle

L'actualité médicale et pharmaceutique au maroc.